Namuraid | le triathlon autrement ...

Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .

Jul

7

[lavenir.net] Troisième succès de De Munter - Guns

écrit par marc le 07/07/2014 (source : lavenir.net)

 

TRIATHLON - Namuraid

Troisième succès de De Munter - Guns

Du très beau temps pour cette septième édition qui avait pris ses quartiers à la citadelle avec 560 duos au départ.

Quelques forfaits sur les 625 équipes inscrites n’ont pas amputé une intéressante participation pour cette épreuve remodelée. En effet, le déménagement sur l’esplanade de la citadelle offrait plus d’espace pour installer la logistique nécessaire mais a entraîné de légers changements dans l’épreuve: la course à pied a été scindée, avec un retour qui a fait mal. Aussi, le parcours en VTT a été légèrement allongé et, les difficultés techniques facilement maîtrisées, tous les concurrents s’avouaient satisfaits et heureux. Une constatation cependant, beaucoup de crevaisons surtout à la roue arrière ont handicapé les victimes.

Sportivement, il n’y eut guère de surprises puisque le duo favori composé d’Alain de Munter qui n’a jamais raté un podium en sept participations s’est imposé pour la troisième fois avec Benny Guns, grâce à leur supériorité en VTT: trois minutes de mieux que leurs principaux rivaux, les Saint-Marcois Étienne Maniquet et le facétieux Guillaume Lambert, excellent deuxièmes.

Dans la catégorie féminine, c’est un nouveau succès également pour la paire namuroise Florence Goffinet - Françoise Jouniaux qui s’entend à merveille et qui terminait avec près d’une demi-heure de mieux que Julie Leblanc et Marie Lafontaine.

Très belle prestation en mixte de l’Éghezéen Pascal Pire associé à Mandy Dammekens qui avait disputé l’ironman de Nice huit jours plus tôt. Chapeau donc puisqu’ils s’offraient une douzième place au général avec trois minutes de moins que Fabrice Dartois et Emmanuelle Lejeune, partis dans les dernières vagues. Quant au second accessit, il s’est joué à cinq secondes de différence au bénéfice du Gembloutois Éric Brossard associé à Julie Debock.