Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .
Disponible
0
0
0
complet

Jul

3

[lavenir.net] Namuraid : qui pour battre De Munter et son équipier ?

écrit par marc le 03/07/2014 (source : lavenir.net)

 

NAMURAID

Namuraid : qui pour battre De Munter et son équipier ?

 

Avec Benny Guns (à dr.) son nouvel équipier, Alain De Munter est candidat à un septième podium cette année

Avec Benny Guns (à dr.) son nouvel équipier, Alain De Munter est candidat à un septième podium cette année

EdA

Le duo vainqueur de l’an dernier ne sera pas au départ de cette septième édition. Ce triathlon d’un genre particulier (jogging, VTT et kayak) est ouvert.

Parmi les candidats au succès, qui d’autres qu’Alain De Munter et Benny Guns, un duo expérimenté qui prend de l’âge mais en remontre toujours aux plus jeunes. Alain De Munter, avec un coéquipier qui a souvent changé, est vraiment la figure emblématique de ce genre de triathlon, le Namuraid ou d’autres. Ainsi lors des six éditions passées, le menuisier et grand spécialiste de VTT du Brabant wallon peut se revendiquer de deux succès – 2010 et 2012 – ainsi que de quatre deuxièmes places. C’était soit avec Jonathan Wezel (2012 et 2013), Jean-François Botte (2010 et 2011), et Pierre Moureau (2008 et 2009). Sa complémentarité actuelle avec Benny Guns a déjà été démontrée à Dinant et cette année à Sommière: ils sont à ranger comme les favoris, les principaux candidats à un succès et tout au moins à un septième podium.

Sans les derniers vainqueurs

Toutefois, et les plus jeunes duos namurois Florizoone - Demeure en 2010 et Badoux - Nicolas l’an dernier, venant après le doublé familial des Deneyer (2008-2009), l’ont démontré: la relève et une petite bonne surprise est toujours possible. Les vainqueurs de l’an dernier n’y défendront pas leurs chances pour deux raisons: une manche d’un circuit international en France les oblige à renoncer, puis le changement de date concurrençant d’autres organisations de jogging empêche aussi la présence d’autres candidats.

Toutefois cette édition du Namuraid ne souffrira nullement de ces quelques forfaits puisque la participation dépassera largement le millier de concurrents, plafonnée à 625 duos.

À la Citadelle

Une autre modification importante est le déménagement vers l’esplanade de la citadelle, un lieu symbolique pour le sport avec la centralisation du départ pédestre et cycliste. Cette concentration implique la scission en deux de la course à pied. Celle-ci emmènera les partants vers Jambes à hauteur de l’île Vas-t’y Frotte pour l’épreuve de quatre kilomètres en kayak à l’issue de laquelle ils effectueront la seconde partie de la course en remontant vers la citadelle, pour quatre kilomètres avec 165 m de dénivellation. Le troisième volet reste le parcours, assez accidenté, de 27 km en VTT avec des variations de 590 m d’altitude. C’est souvent la clé décisive de la compétition.

Les départs s’opéreront par vague de 26 duos, de cinq en cinq minutes, la première étant fixée à 9h25 et où l’on trouvera déjà plusieurs candidats à la victoire. Le parc à vélos doit être occupé avant 9 h.

L’accès à l’esplanade se fait via l’avenue de Marlagne et du Milieu du Monde, le parking voitures se répartit dans les rues environnantes.