Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .
Disponible
0
0
0
complet

Jul

1

[lavenir.net] Badoux-Nicolas, la jeunesse au pouvoir

écrit par marc le 01/07/2013 (source : lavenir.net)

 

Namuraid

Badoux-Nicolas, la jeunesse au pouvoir


Le podium messieurs de ce sixième Namuraid, remporté par le duo malonnois Badoux-Nicolas en 1h53.

NAMUR - Pour la 5e fois en autant de participations, Alain De Munter prend une place sur le podium, mais derrière deux jeunes du Tri4 Us malonnois.

 

Parmi les 510 équipes partant à cette 6e édition du Namuraid, disputée dans d’excellentes conditions, bien que les pluies de la semaine aient laissé d’importantes traces sur les sentiers des bois de la Marlagne, deux équipes étaient favorites, ayant gagné les années précédentes et fait des podiums  : Thomas Florizoone et Nathan Demeure, et Alain De Munter, associé comme l’an dernier à Jonathan Wezel.

Ces deux duos étaient dans la première vague de départ, à 9h30. Et ce sont les Namurois qui embarquèrent les premiers, à l’issue des 6 km pédestre, suivis de Julien Goubau et Jean-François Krier.

Dans le parcours en kayak, Florizoone et Demeure étaient débordés par deux équipages. Tandis qu’en 4e position, le tandem De Munter-Wezel s’était rapproché.

Cette équipe avait reconnu les parcours huit jours plus tôt et De Munter s’y était occasionné une déchirure au mollet. «À pied, cela fait mal, mais en vélo, je ne ressens rien», avouait le Brabançon, avant le départ. Et comme c’est un très bon rouleur en VTT, ils devaient croire en leurs chances. De fait, ils rattrapèrent les Namurois dans la première grimpée vers la Citadelle, Demeure y éprouvant de grandes difficultés. Et comme il faut rester en équipe, les Namurois allaient réaliser une performance très moyenne, finalement crédités du 23e chrono dans cette troisième manche. Cela ne leur permettait qu’une 12e place au final.

Mais en outsider, le duo Lallemand-Casteels, qui a réalisé le meilleur temps en kayak, joua la tête dans ce premier groupe. De Munter (bientôt 47 ans), bien emmené par son jeune et très costaud équipier, fit l’effort dans l’ultime descente de la Citadelle pour résorber un «trou» de 30", ce qui leur assurait le premier accessit.

Un jeune duo prometteur

Dans le groupe parti 10' plus tard, quelques jeunes de talent bouleversèrent la hiérarchie. Les frères Goubau, Johan et Thomas, réalisèrent le meilleur chrono sur les 6 km à pied, et le tandem Florian Badoux - Corentin Nicolas s’appropria le troisième temps. En kayak, c’est un autre frère Goubau, Julien l’aîné, et Jean-François Krier qui firent quasi jeu égal avec les Lallemand-Casteels. Ceux-ci ont perdu 2' à pied, mais au cumul, étaient au commandement avant le «plat principal», le VTT sur les bosses de Malonne.

C’est là que tout se régla. Le prof d’éducation physique Badoux et son ami Corentin Nicolas, du Tri4us, firent parler leur puissance pour réaliser une minute de moins que les anciens vainqueurs et s’imposer de brillante manière.

Prenant le départ avec la ferme intention d’être les meilleures dames, Florence Goffinet, associée à Valérie Leroy, prudente dans les descentes en VTT, sont parvenues à leur fin, tandis qu’en équipe mixte, Francine Legrand et son compagnon Mathieu Gerlache ont parfaitement uni leurs efforts pour remporter un nouveau succès.

Notons que quatre personnes handicapées ont participé, en prenant place dans le kayak, Marina Moreau remplaçant Pascal Pire pour naviguer suffisamment bien que pour que son team soit à l’honneur.