Namuraid | le triathlon autrement ...

Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .

Jun

25

[sudpresse.be] Des précautions pour le kayak

écrit par marc le 25/06/2012 (source : sudpresse.be)

 
Le Namuraid est aussi ouvert aux personnes à mobilité réduite comme Nino Peeters

Cette année, les organisateurs ont décidé d’ouvrir leurs portes aux personnes à mobilité réduite (PMR ). Nino Peeters, un jeune Bruxellois paraplégique de 27 ans, a donc participé à l’épreuve du kayak. “ J’ai fait équipe avec deux amis kinés rencontrés dans le centre de traumatologie et de rééducation. J’appréhende toujours un peu le terrain inconnu car on ne sait jamais si l’infrastructure sera bien adaptée. Les organisateurs avaient pensé aux petits détails qui nous permettent d’être satisfaits. Dans l’espace “ kayak ”, ils avaient installé des toilettes accessibles et une tente dans laquelle nous pouvions nous changer. Il est nécessaire pour nous d’enfiler une combinaison de plongée et des chaussures pour le kayak, pour protéger notre peau des coups et pour éviter l’hypothermie. Le passage vers le bord de l’eau avait été tracé d’un tapis rouge, permettant de se déplacer plus aisément en chaise roulante ”, explique Nino.

Pour se lancer dans une telle épreuve, Nino s’est entraîné de différentes façons. “ Avec un ami kiné, nous sommes allés plusieurs fois en piscine, avec un kayak, afin de s’exercer à se retourner, la tête sous l’eau donc. Je trouvais cela important car on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Il y a trois semaines, je me suis rendu en Bretagne où j’ai pratiqué le surf, le kayak et le char à voile, adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Petit bémol côté parking, les places pour handicapés sont souvent malheureusement occupées par des valides et c’était encore le cas ce dimanche. Mais cela ne m’empêchera pas de revenir l’an prochain si l’occasion se représente. ”

Nino, qui a rejoint l’équipe CTR2, termine 289e en 3h06’53’’. F.G