Namuraid | le triathlon autrement ...

Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .

Jun

27

Pas les dernières

écrit par Namuraid le 27/06/2011 (source : www.sudpresse.be)

 

La quatrième édition du Namuraid se déroulait ce dimanche au Grognon. Ouverte à tous, l’occasion était belle pour des sportifs de tous niveaux de profiter d’une superbe organisation. Au programme pour les 440 duos: course à pieds, kayak et VTT.

“ Sans entraînement spécifique, c’est très difficile! ”, souligne d’entrée Sophie Vancraeynest, originaire de Champion. ” Mais avec Audrey Miclotte, ma partenaire, nous sommes venues pour le fun et l’ambiance.

Dernier duo à avoir franchi la ligne d’arrivée, les deux “ Pink Ladies ”, qui ont déjà participé aux vingt kilomètres de Bruxelles, n’étaient toutefois pas déçues: “ Nous sommes peut-être arrivées après tout le monde, mais au chrono, nous n’avons pas réalisé le moins bon temps (rires). Mais il faut bien reconnaître que nous avons connu pas mal de difficultés sur les 24 kilomètres de VTT. Par contre, l’épreuve de kayak était la plus amusante: c’est à ce moment-là que l’on croise le plus de participants et que l’ambiance est la meilleure.

Au-delà de l’aspect purement sportif, la beauté du cadre proposé est également à mettre en avant. “ Nous avons découvert quelques très beaux endroits, notamment du côté de Malonne en VTT. Je pense d’ailleurs que ces paysages sont un des points forts du Namuraid. C’est vraiment une belle épreuve qu’il faut essayer au moins une fois. Pour ma part, je réitérerai certainement l’expérience, quant à Audrey, je ne sais pas... (rires).

Autre aspect positif, une organisation sans faille. En effet, les participants ont profité d’un très bon travail d’équipe. “ À la limite, je me suis ennuyé un peu car je n’avais qu’à superviser le travail réalisé en amont ”, Explique Sven Lejeune, l’un des organisateurs. “ L’an passé, nous avions eu un petit souci avec une grave blessure à la suite d’une chute mais cette année, tout s’est parfaitement déroulé. Nous sommes d’ailleurs très satisfaits de voir que le Namuraid suscite un certain engouement. En effet, nous avions cent participants lors de la première édition, ce dimanche, nous en avions 440! Je pense que pour la prochaine édition, nous devrons limiter le nombre d’inscriptions à 500, pour des raisons d’organisation et de sécurité. ” Autant dire que le Namuraid a un bel avenir devant lui.

Les “ Pink Ladies ”, Sophie Vancraeynest (à gauche) et Audrey Miclotte sont venues pour l’amusement mais aussi pour le sport. X.H.