Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .
Disponible
0
0
0
complet

Jun

21

«Namuraid», un triathlon atypique

écrit par Namuraid le 21/06/2008 (source : www.lavenir.net)

 

Lorsque Sven et Thomas Lejeune ont frappé à la porte de l'échevin des sports de Namur, Maxime Prévot, celui-ci a été séduit par le projet qu'ils avaient imaginé. Le «Namuraid» est une épreuve qui s'apparente au triathlon et qui mêle le jogging, le kayak et le VTT. «Mon souhait est que ce triathlon devienne un rendez-vous incontournable annuel, dit l'échevin. Parce qu'il valorise le plan d'eau de la Meuse et de la Sambre. C'est une activité qui met en avant un confluent sous-exploité. En outre, ce projet rencontre cet accès démocratique au sport que nous voulons, pour un investissement qui n'est pas mirobolant. Du vélo, de la course à pied, du kayak, c'est à la portée de tout le monde», ajoute-t-il, séduit également par le côté du sport aventure incarné notamment par Sven Lejeune et qui a voulu donner un coup de pouce de 2 500 € à ces jeunes namurois.

Ainsi, le dimanche 29 juin, ils seront une centaine de paires d'athlètes à se donner rendez-vous au Royal club nautique Sambre et Meuse (RCNSM) à Wépion pour une course à pied de huit kilomètres jusqu'au Grognon, avant de prendre possession, toujours par deux, de kayaks, de pagaies et de gilets mis à disposition par les organisateurs et, finalement si l'on peut dire, enfourcher les VTT pour une petite balade d'une vingtaine de kilomètres sur les coteaux de la citadelle jusqu'à Profondeville et terminer la boucle au club nautique de Wépion. Ce triathlon particulier se déroule donc par équipes de deux qui restent groupés tout au long du parcours : le choix du partenaire est donc primordial et ces équipes peuvent évidemment être mixtes.

Après le succès du marathon ékiden de la semaine passée, cette prochaine manifestation affiche déjà complet puisque les organisateurs, pour une première édition, ont préféré arrêter les inscriptions à une centaine d'équipes. Une soixantaine d'autres sont déjà sur une liste d'attente, c'est dire l'engouement suscité. Et même si, cette fois, les membres du collège hésitent à mouiller la chemise, l'échevin mesure la réussite d'une activité qui sert à densifier l'offre des activités nautiques à Namur.