Vous utilisez une version d'Internet Explorer qui n'est pas supportée ...
Notre site nécessite l'utilisation d'une version plus récente (à partir de IE 10) ;-)

Veuillez utiliser Safari plutôt que Chrome sur Mac OS X ...
Le module 'inscription' nécessite l'utilisation du navigateur Safari ;-)

prev next
. / .

Jun

22

Une 10e édition du Namuraid reliftée

écrit par Sébastien Warègne le 22/06/2017 (source : dhnet.be)

 

Une 10e édition du Namuraid reliftée

WARÈGNE SÉBASTIEN 

NAMUR-LUXEMBOURG2.000 concurrents et quelques nouveautés pour ce classique du sport namurois

Ce dimanche se déroulera le désormais incontournable Namuraid. Sold-out en quelques heures à l’ouverture des inscriptions en janvier dernier, cette épreuve dont le départ aura lieu à la Citadelle de Namur accueillera plus de 2.000 concurrents. Un succès grandissant pour ce raid qui a vu le jour il y a maintenant dix ans et qui consiste en une succession de course à pied, kayak et vélo tout-terrain.

"Il y aura des nouveautés pour cette 10e édition, histoire de marquer le coup", explique Paul Cammaerts, organisateur de l’épreuve. "Nous aurons des groupes de musique sur le parcours, mais je ne peux pas en dire plus pour le moment, il faut que cela reste une surprise. Nous allons également réaliser une retransmission en direct via Facebook", explique le pompier de la Zone Nage.

Un des gros changements se fera aussi au niveau des parcours qui subissent un important lifting. "À pied, la première partie est assez semblable alors que le retour du kayak est totalement inédit. Pour la partie à vélo, nous avons fait de nombreux changements. Le dénivelé reste le même mais le tour est un peu plus court", détaille Paul.

Outre ces nouveautés, un espace pour les enfants sera toujours disponible avec de nombreux jeux pour occuper les bambins pendant l’après course.

C’est en 2008 qu’a vu le jour cette épreuve avec au départ environ 200 concurrents, un nombre qui a décuplé en dix ans. De quoi ravir Paul Cammaerts. "On regarde parfois dans le rétroviseur car c’est vraiment sympa de constater notre évolution. Nous avançons petit à petit afin d’éviter les problèmes. Lorsque nous avons créé l’épreuve, il n’y avait rien de ce type sur Namur et cela a tout de suite bien fonctionné."

Cette année, l’accent sera également mis sur l’écologie avec une nouveauté de taille. "On fait attention à notre impact. Cette année, il n’y aura plus de gobelet sur les deux ravitaillements du vélo. Il faut donc penser à prendre une gourde ou un camelback pour s’approvisionner aux différents robinets", conclut Paul.

Un petit effort qui permettra d’économiser quelque 10.000 gobelets.

Warègne Sébastien